Frenchwashing

Le phénomène du Frenchwashing : entre marketing et réalité Made in France

Dans un monde où l'authenticité et l'origine des produits sont de plus en plus valorisées, les consommateurs sont attentifs. Cependant, certaines pratiques marketing peuvent parfois les induire en erreur.

Parmi elles, le "Frenchwashing" se distingue comme une tendance préoccupante. Surtout dans des secteurs où le label "Made in France" est un gage de qualité et de prestige.

Mais que se cache-t-il vraiment derrière ce terme ? Comment affecte-t-il à la fois les consommateurs et les entreprises françaises ?

Sommaire :

  • Qu'est-ce que le Frenchwashing ?
  • Les entreprises et le label Made in France
  • Marketing ou savoir-faire authentique ?
  • L'Impact du French washing sur le textile et la mode
  • Comment Éviter les pièges du Frenchwashing

Qu'est-ce que le Frenchwashing ?

Le terme "French washing" désigne une pratique marketing. Elle est utilisée par certaines entreprises qui veulent mettre en avant le savoir faire français.

Pour cela, elles utilisent des symboles ou des expressions typiquement français. Leur but est de donner une impression de qualité et d'authenticité mais qui n'est pas toujours justifiée.

Il est semblable au greenwashing, qui consiste à se présenter de manière écologique sans l'être réellement. Le French washing exploite l'association positive entre le "Made in France" et l'excellence. Parfois, sans respecter les critères qui définissent réellement cette appellation.

Concrètement, le Frenchwashing peut se manifester de plusieurs manières dans l'industrie.

Par exemple, une marque de vêtements peut utiliser le drapeau français sur ses produits ou dans sa publicité. Ce qui laisse supposer que les articles sont entièrement fabriqués en France.

En réalité, seule une petite partie de la fabrication ou de la conception peut avoir lieu sur le territoire français.

Les matières premières et la main-d’œuvre peuvent provenir d'autres pays. Ce qui contredit l'image véhiculée par le marketing.

Cette stratégie est particulièrement trompeuse. Elle exploite le désir des consommateurs de soutenir les entreprises françaises et d'acheter des produits locaux et éthiques.

Sans une vérification rigoureuse, le consommateur peut soutenir des produits fabriqués de manière qu'il souhaite en réalité éviter.

Cette tromperie brouille les acheteurs et peut porter préjudice aux véritables artisans français. Ces fabricants qui s'efforcent de maintenir un haut standard de qualité et de transparence.

Les entreprises et le label Made in France

Le label "Made in France" est un symbole de qualité et d'excellence. Il attire de nombreux consommateurs. Ceux soucieux de soutenir l'économie locale et de bénéficier de produits de haute qualité.

Pourtant, obtenir ce label n'est pas facile ! Il nécessite le respect de critères stricts pour garantir que la majorité de la fabrication et de la transformation du produit se déroulent en France.

Pour apposer légitimement ce label sur ses produits, une entreprise doit faire ses preuves. Elle doit prouver que le produit est majoritairement fabriqué en France. 

Cela inclut l'assemblage final et la provenance des matières premières principales. Ainsi que le processus de production.

Le label entreprise du patrimoine vivant (EPV) est un autre exemple de certification. Il met en lumière les marques qui préservent des savoir-faire artisanaux et industriels de la fabrication française.

Cependant, avec le Frenchwashing il y a un véritable défi ! Certaines marques peuvent tenter de manipuler ces règles à leur avantage.

Elles peuvent réaliser une partie du processus de production en France. Elles peuvent aussi assembler des composants étrangers dans une usine française pour revendiquer le label "Made in France".

Cette pratique peut induire en erreur les consommateurs. Ils pensent soutenir pleinement l'économie locale en achetant ces produits.

Il est donc essentiel pour les consommateurs d'examiner attentivement l'étiquette. Il y a des informations supplémentaires sur l'origine et le processus de fabrication des produits.

Des initiatives comme le label Origine France Garantie offrent une couche supplémentaire de vérification. Elles s'assurent que les produits respectent des normes de fabrication encore plus strictes et transparentes.

Comment éviter les pièges du Frenchwashing ?

Face à la montée du Frenchwashing, les consommateurs doivent développer une vigilance accrue. Cela est essentiel lorsqu'ils choisissent des produits étiquetés "Made in France".

Voici quelques conseils pratiques pour éviter les pièges du Frenchwashing. Assurez-vous que vos achats soutiennent réellement l'économie et le savoir-faire français.

1) Vérifier les certifications :

La présence de labels peut offrir une assurance supplémentaire quant à l'authenticité du produit. Par exemple, le label Origine France Garantie ou le label entreprise du patrimoine vivant (EPV)

Ces labels ne sont pas attribués à la légère. Ils exigent des preuves concrètes et une mention claire que les produits sont majoritairement fabriqués en France. Et ce, selon des standards stricts.

2) Rechercher la transparence :

Les entreprises authentiquement engagées dans le respect du label "Made in France" sont souvent très transparentes concernant leur processus de production.

Elles peuvent proposer des visites de leurs installations. Aussi, elles publient des informations détaillées sur leur site web concernant l'origine des matières premières et les méthodes de fabrication.

3) Lire attentivement les étiquettes :

Prenez le temps de lire les étiquettes et de comprendre ce qu'elles disent réellement. Vérifiez le lieu de fabrication mais aussi l'origine des composants principaux.

Les termes vagues ou l'absence de détails spécifiques peuvent être des indicateurs de Frenchwashing.

4) Éduquer sur le sujet :

Plus vous en saurez sur ce que signifie réellement le "Made in France" et sur les entreprises qui le respectent, mieux vous pourrez faire des choix éclairés.

Suivre des blogs, des forums et des publications spécialisés... Peut vous aider à rester informé des dernières nouvelles et tendances.

5) Soutenir les petites entreprises locales :

Souvent, les petites entreprises et les artisans locaux sont moins susceptibles de pratiquer le Frenchwashing.

Soutenir ces acteurs locaux c'est aider l'économie locale. C'est garantir aussi souvent l'achat de produits authentiquement français.

Retour au blog
1 de 4