Logo Global Recycled Standard

Le Global Recycled Standard (GRS) : Label international pour la durabilité dans l'industrie textile

Le Global Recycled Standard (GRS) est une norme internationale et volontaire. Elle a été élaborée par l'organisation Textile Exchange en 2008. Elle vise à promouvoir la durabilité et l'utilisation de matériaux recyclés dans l'industrie textile.

Dans cet article, nous explorerons en détail la signification du label GRS. Quels sont ses critères de certification? Quel est son fonctionnement, ainsi que ses avantages environnementaux et sociaux.

Découvrons comment cette norme permet aux entreprises de se positionner favorablement sur le marché tout en contribuant à la protection de l'environnement.

Qu'est-ce que le Global Recycled Standard (GRS) ?

Qu'est-ce que le label Global Recycled Standard (GRS) ?

Le Global Recycled Standard (GRS) est devenu la propriété de cette dernière depuis le 1er janvier 2011.

Cette norme vise à encourager l'utilisation responsable des ressources et à promouvoir l'adoption de pratiques durables dans l'industrie de la mode.

Il établit des critères rigoureux qui couvrent différents aspects du processus de production, tels que le contenu recyclé des produits, la gestion de la chaîne d'approvisionnement, le respect de critères environnementaux et sociaux, ainsi que les restrictions concernant la composition chimique des produits.

1. Définition du GRS et son origine

Le Global Recycled Standard est un label de référence volontaire qui assure la traçabilité des produits recyclés tout au long de leur processus de fabrication.

Son origine remonte à 2008, lorsque l'organisation Control Union Certifications a élaboré cette norme. Par la suite, elle est devenu la propriété de Textile Exchange qui a acquis les droits du GRS le 1er janvier 2011.

Il vise à encourager l'économie circulaire. Le tout en promouvant la revalorisation des matériaux et l'utilisation de matières recyclés dans l'industrie du vêtement.

Pour obtenir la certification, les produits doivent contenir au minimum 50 % de fibres recyclées.

Cette exigence assure que les entreprises s'engagent réellement dans des pratiques de recyclage. Quelles contribuent ainsi à réduire la dépendance aux matières premières vierges.

2. Objectifs de la norme GRS

La norme Global Recycled Standard (GRS) poursuit plusieurs objectifs ambitieux en matière de durabilité :

Promouvoir l'utilisation responsable des ressources : En exigeant un pourcentage minimal de contenu recyclé dans les produits, il encourage les entreprises à réduire leur empreinte écologique et à contribuer à la préservation des ressources naturelles.

Assurer la traçabilité des produits recyclés : Grâce à un suivi rigoureux de la chaîne de contrôle, il garantit que les produits certifiés respectent des critères, offrant ainsi aux consommateurs une transparence accrue sur l'origine des matériaux utilisés.

Améliorer les pratiques sociales & environnementales : La certification impose aux entreprises de se conformer à des exigences sociales, telles que le respect des droits des travailleurs, l'interdiction du travail forcé et du travail de moins de 18 ans, ainsi que des pratiques respectueuses de l'environnement, incluant la gestion responsable des déchets et des eaux usées.

Encourager l'innovation et la responsabilité des marques : En adoptant la certification, les marques et les entreprises démontrent leur engagement envers la durabilité.

Elles renforcent leur positionnement sur le marché. Tout en répondant aux attentes croissantes des consommateurs. Notamment en matière de produits respectueux de l'environnement et socialement responsables.

Comment fonctionne la certification GRS ?

Pour être certifié Global Recycled Standard repose sur un processus rigoureux d'évaluation et de vérification par des tiers indépendants.

Cette norme couvre plusieurs aspects clés du processus de production.

Ce qui garantit ainsi la transparence et la conformité des produits avec les critères de certification de durabilité établis par le GRS.

1. Critères de certification du contenu recyclé

L'un de ses principaux critères concerne le contenu recyclé d'un produits. Pour obtenir le label Global Recycled Standard et qu'un produit puisse être étiqueté GRS, il doit contenir au moins 50 % de fibres recyclées.

Le pourcentage exact doit être clairement indiqué sur l'étiquette. Sauf lorsque le pourcentage est supérieur à 95 %, auquel cas, il n'est pas nécessaire de le spécifier.

Il est important de noter que le label impose que la matière utilisée provienne réellement du recyclage. Il exclut donc les matériaux recyclés à partir de matières premières vierges.

Ainsi que les fibres recyclées issues de bouteilles en plastique neuves.

Préalablement conçues pour être recyclées directement. Cette exigence vise à garantir l'authenticité du processus.

2. Chaîne de contrôle et traçabilité des produits

La traçabilité est un aspect essentiel. Les entreprises doivent mettre en place une chaîne de contrôle claire et documentée. Afin d'assurer la traçabilité des produits recyclés pendant le processus de production.

Cela signifie que chaque étape de la fabrication doit être rigoureusement enregistrée et vérifiée par des organismes indépendants. Depuis la collecte des matières premières recyclées jusqu'à la production finale,

Les entreprises doivent conserver des documents prouvant l'origine et le cheminement des matériaux recyclés utilisés dans leurs produits. Permettant ainsi une vérification transparente par les tiers accrédités chargés de l'homologation.

3. Pratiques sociales et environnementales

La certification va au-delà du simple contenu recyclé. Il prend en compte les pratiques sociales & environnementales des entreprises. Pour l'obtenir, les entreprises doivent respecter un ensemble de contraintes sociales et environnementales, telles que :

  • Les droits des travailleurs : garantir des conditions de travail sûres et hygiéniques, respecter l'âge minimum d'embauche. Mais aussi promouvoir les libertés syndicales et lutter contre la discrimination et le harcèlement.
  • Gestion responsable des déchets : mettre en place un système de gestion responsable des déchets, interdisant notamment le brûlage ou l'enfouissement des déchets.
  • Contrôle des eaux usées : respecter les exigences légales relatives aux eaux. En mettant en place un système de traitement efficace pour les eaux usées et les boues avant leur rejet dans les cours d'eau.

4. Restrictions au niveau de la composition chimique

La certification impose aussi le respect de critères strictes au niveau de la composition chimique des produits.

Les entreprises doivent exclure les substances dangereuses pour l'environnement et la santé humaine. Ainsi que celles classées comme présentant un risque particulier.

De plus, les produits certifiés GRS doivent être conformes aux spécifications de la liste de restriction du fabricant ZDHC (Zero Discharge of Hazardous Chemicals).

Il établit des normes pour la limitation des substances chimiques dans les produits textiles.

Les étapes pour obtenir la certification GRS

Pour obtenir la prestigieuse certification et être labellisés Global Recycled Standard, les entreprises doivent suivre un processus d'évaluation et de vérification rigoureux.

Il garantit leur engagement envers la durabilité, le respect des critères de recyclage des matériaux. Mais aussi des pratiques sociales & environnementales responsables.

1. Sélection d'un organisme certificateur**

La première étape pour obtenir la certification consiste à sélectionner un organisme certificateur accrédité par le GRS.

Il est crucial de choisir un organisme de vérification réputé et indépendant. Tel que Control Union, ICEA, NSF international, parmi d'autres organismes agréés par le GRS.

Cet organisme sera chargé de vérifier la conformité de l'entreprise avec les exigences du GRS.

2. Vérifications annuelles par des tiers indépendants**

Une fois sélectionné, l'organisme certificateur effectuera des vérifications annuelles de l'entreprise. Tout pour s'assurer que leurs produits respectent toute une série de critères de certification du GRS.

Ces vérifications impliquent des audits approfondis de la chaîne de production. De la traçabilité des textiles recyclées aux des pratiques sociales & environnementales. Ainsi que des restrictions chimiques.

L'équipe d'audit examinera les documents, mènera des entretiens avec le personnel et procédera à des inspections sur site. Afin de vérifier que les normes du GRS sont pleinement respectées.

Ces vérifications périodiques garantissent que l'entreprise maintient un engagement continu envers la durabilité et la responsabilité tout au long de son activité.

3. Exigences à respecter pour maintenir la certification**

Pour maintenir la certification, l'entreprise doit continuer à respecter un ensemble d'exigences rigoureuses. Ces exigences couvrent plusieurs aspects clés de la production responsable et durable :

  • Pratiques sociales : L'entreprise doit continuer à respecter les droits des travailleurs, promouvoir des conditions de travail sûres et hygiéniques. Et lutter contre toute forme de discrimination ou de harcèlement.

Elle doit également mettre en place un système responsable de gestion des déchets. Ainsi que respecter les normes environnementales en matière de contrôle des eaux usées. Mais aussi des émissions de gaz à effet de serre.

  • Composition chimique : L'entreprise doit continuer à exclure les substances dangereuses pour l'environnement et la santé humaine.

Ainsi que celles classées comme présentant un risque particulier. Elle doit également se conformer aux spécifications de la liste de restriction du fabricant ZDHC. Afin de limiter les produits chimiques utilisés dans la production de matières.

  • Traçabilité : L'entreprise doit maintenir un système de traçabilité solide. Afin de suivre et vérifier l'origine des matières recyclées utilisées dans ses produits tout au long de la chaîne de production.

Le Global Recycled Standard (GRS) joue un rôle essentiel dans la promotion de pratiques durables et responsables dans l'industrie de la mode.

Cette norme internationale est reconnue dans plus de 50 pays. Le label GRS permet aux entreprises de garantir la qualité et la traçabilité de leurs produits recyclés.

En adoptant cette certification, les entreprises démontrent leur engagement envers la protection de l'environnement. Mais aussi l'amélioration des conditions sociales.

Grâce au GRS, l'industrie du vêtement peut progresser vers une production plus respectueuse de la planète tout en répondant aux attentes croissantes des consommateurs en matière de durabilité.

Retour au blog
  • friperies Montpellier

    Les 5 meilleures friperies de Montpellier

    À la recherche de vêtements uniques et à petits prix ? Montpellier est un véritable petit paradis ! En particulier pour les chasseurs de bonnes affaires et les amateurs de...

    Les 5 meilleures friperies de Montpellier

    À la recherche de vêtements uniques et à petits prix ? Montpellier est un véritable petit paradis ! En particulier pour les chasseurs de bonnes affaires et les amateurs de...

  • Qu'est ce que le greenwashing ? Définition

    Qu'est ce que le greenwashing ? Définition

    Avez-vous déjà entendu parler du terme "greenwashing" ? Ce concept, de prime abord complexe, est en fait simple à comprendre mais crucial à connaître. En gros, le greenwashing est une méthode...

    Qu'est ce que le greenwashing ? Définition

    Avez-vous déjà entendu parler du terme "greenwashing" ? Ce concept, de prime abord complexe, est en fait simple à comprendre mais crucial à connaître. En gros, le greenwashing est une méthode...

  • enlever un coup de soleil naturellement

    Coups de soleil : Remèdes naturels pour les sou...

    L'été est synonyme de longues journées ensoleillées... De moments agréables à l'extérieur, et de l'utilisation indispensable de crème solaire. Cependant, l'exposition prolongée au soleil peut parfois laisser un souvenir douloureux......

    Coups de soleil : Remèdes naturels pour les sou...

    L'été est synonyme de longues journées ensoleillées... De moments agréables à l'extérieur, et de l'utilisation indispensable de crème solaire. Cependant, l'exposition prolongée au soleil peut parfois laisser un souvenir douloureux......

  • Journée Mondiale sans voiture le 22 Septembre

    Journée Mondiale sans voiture le 22 Septembre

    Le 22 septembre marque une occasion spéciale. L'occasion de repenser notre dépendance à l'automobile et explorer les alternatives plus écologiques. C'est la Journée Mondiale sans Voiture, un événement célébré dans...

    Journée Mondiale sans voiture le 22 Septembre

    Le 22 septembre marque une occasion spéciale. L'occasion de repenser notre dépendance à l'automobile et explorer les alternatives plus écologiques. C'est la Journée Mondiale sans Voiture, un événement célébré dans...

1 de 4